L'interview de Léonie Macquet

377 Vues Posté par: Pauline Dans: Léonie Macquet

Interview

Du 7 mai au 7 juin 2021, Pop&Cie accueille une mini collection exclusive de créations réalisées par Léonie Macquet. 

Et parce que ce projet représente bien plus qu'une vente, parce que l'objectif est de faire découvrir et de soutenir le travail d'une artiste, je vous propose aujourd'hui le portrait sous forme d'interview de Léonie Macquet. 

Les créations de Léonie Macquet m'ont tout de suite beaucoup touchée, ça a été un vrai coup de coeur que je suis aujourd'hui très heureuse de partager. 



Bonjour Léonie ! Un grand merci de répondre à mes petites questions, je suis très honorée !

Ma première question concerne l'esthétique de ton travail. Je suis attentivement ce que tu fais depuis un moment maintenant et je trouve que tu as un style bien à toi, très identifiable. Or, on entend souvent les créateurices dire qu'ils ont besoin d'explorer, d'essayer différentes choses, avant de trouver leur signature. Comment en es-tu arrivée là, esthétiquement ?

Je suis assez touchée que tu me poses cette question, parce que c’est une chose qui me préoccupait beaucoup pendant mes années lycée et pendant mon BTS.

Et là j’ai le sentiment d’avoir franchi une étape, sans forcément m’en rendre compte ! J’ai l’impression que c’est parce que les gens ont un regard extérieur sur notre « œuvre » qu’ils arrivent à y voir notre patte et une certaine cohérence.

Chaque fois que je fais quelque chose je me demande si ça me ressemble, ça n’est pas toujours évident !

J’ai commencé à cultiver mon style actuel lorsque j’ai arrêté mes études, et que j’ai commencé à avoir une vraie pratique personnelle.

Je pense que notre style se nourrit d’une multitude de choses, et qu’il faut être curieux, explorer d’autres domaines que le notre pour trouver l’inspiration.

Je me considère toujours comme une « expérimentatrice » même si je me suis découvert des affinités avec certaines formes, couleurs, textures.

Je crois effectivement qu’il faut pratiquer et essayer différentes techniques pour se trouver, et notre style grandit avec nous… au lycée je ne jurais que par l’aquarelle, technique qui ne me correspond plus du tout aujourd’hui ! 



C'est intéressant parce qu'on pourrait se dire que trouver son style peut être étouffant finalement pour un artiste, alors que toi tu vois ça aussi comme un terrain d'exploration en fait.

Pour continuer sur le style de ton travail, lorsqu'on regarde tes œuvres, tout semble si parfaitement à sa place, en harmonie et agréablement épuré. Mais, est ce que c'est aussi facile qu'on le pense de faire simple ? Et est-ce que pour toi c'est naturel d'aller "droit au but" comme tu le fais ? 

J’aime beaucoup créer à partir de formes simples, je me suis créé un répertoire de figures géométriques qui me sert de « caisse à outils », je pioche dedans pour y trouver mes éléments de base, et je bricole avec ! 

J’essaie de m’arrêter à ce qui me semble être le bon moment, ne plus vouloir apporter une petite touche finale, puis une autre, et encore une petite dernière, comme j’ai pu le faire avant.  

Quand je fais de « l’abstrait » je fais en sorte que mes formes se suffisent à elles- mêmes. Je pense que les formes et les couleurs ont une personnalité alors je les laisse vivre et respirer dans l’espace. 

J’ai fait des études de graphisme, et j’ai été fascinée par le style Suisse. L’efficacité et les éléments géométriques comme élément principal et structurant.

Je pense que c’est aussi dans ma personnalité et dans ma manière d’appréhender les choses, j’aime beaucoup organiser, trier, collectionner les choses.



Ce qui m'a beaucoup touchée aussi dans les illustrations que tu proposes, c'est qu'elles sont toutes très "incarnées", dans le sens où tu fais beaucoup de choses toi-même (linogravure, créations en papier recyclé) ou bien tu choisis des techniques d'impression qui donnent un résultat qui n'est pas parfaitement lisse, qui sera unique, avec la risographie par exemple. Pourquoi ces choix ?

J’aime effectivement mettre un peu de moi dans ce que je fais. J’aime dessiner des formes très « nettes » et y ajouter de la texture, j’aime le côté unique et imparfait que cela peut donner. Ça me permet aussi d’avoir une part d’aléatoire et de surprise ! 

J’expérimente beaucoup de techniques différentes, je privilégie les techniques comme la linogravure ou la sérigraphie ou même la risographie (proche de la sérigraphie mécanisée) parce que j’aime ce côté artisanal. J’aime l’idée de pouvoir développer un vrai savoir-faire et de pouvoir expérimenter et m’améliorer. 

Je ne propose pas de digigraphies (procédé d'impression de reproduction d'œuvres d'art, réalisées en technique numérique).

J’ai à cœur de m’occuper de chaque étape du processus de création, de rendre chaque impression unique, et d’être au contact de la matière.



Ce que j'aime dans l'art, c'est sa capacité à susciter des émotions. Du coup, je me demandais, lorsque tu crées, est ce que tu penses à quelque chose que tu voudrais transmettre ou que tu voudrais que les gens ressentent en voyant ton travail ?

J’aime l’idée de proposer quelque chose d’accessible, et qui renvoie souvent à l’univers de l’enfance. Quelque chose de joyeux, qui pourrait tout simplement faire sourire, notamment avec les petits yeux que j’aime ajouter parfois à mes formes pour leur donner vie. Quand je fais de l’abstrait j’aime que ça puisse évoquer des choses différentes en fonction de la sensibilité de chacun. Laisser les gens libres d’interpréter, laisser jouer leur imagination et leurs souvenirs.





Merci beaucoup Léonie d'avoir répondu à ces questions, je trouve ça vraiment très intéressant d'entendre un·e artiste parler de son travail, ça permet d'éclairer les œuvres d'une autre manière et je trouve ça très riche ! Je te laisse clôturer notre interview en ajoutant un petit pour la fin si tu le souhaites :)

En écrivant tout ça, je me rends compte que je ne suis pas très « assortie » à mon travail dans ma manière de m’habiller ou dans ma décoration. J’adore l’esthétique des années 60 et 70, les motifs à gogo, les ornements… tout ça est bien éloigné de l’aspect épuré qui pourrait qualifier mes créations. Comme quoi il est même possible d’avoir plusieurs styles, pour les différents aspects de sa vie !

Je te remercie beaucoup Pauline de n’avoir donné l’opportunité de m’exprimer ici. C’était très intéressant pour moi de répondre à ces questions et de mettre des mots sur ma manière de travailler.



Retrouvez la mini collection exclusive imaginée par Léonie Macquet ici, disponible du 7 mai au 7 juin uniquement.

Pour suivre Léonie sur Instagram, cliquez , et pour découvrir sa boutique Etsy, cliquez ici

Laisser un commentaire

Nous vous informons que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre